mercredi 7 décembre 2016

Les lois naturelles de l'enfant de Céline Alvarez vu par moi



J'ai enfin fini le livre de Céline Alvarez que je traînais depuis septembre.
Absolument passionnant, mais mon planning toujours plein ne me permet pas de me dégager du temps pour lire tranquille. Et pourtant je passe mes journées à lire et écrire, le grand paradoxe.Je vais donc vous parler du livres les lois naturelles de l'enfant de Céline Alvarez.
Même si j'ai été un peu longue, je l'ai trouvé très facile à lire et mon mari à qui j'ai lu de nombreux passages a beaucoup aimé la plume de Céline. Si mônsieur valide, c'est que ça vaut vraiment la peine de mettre 22€

Dès le début de son livre Céline Alvarez plante le décor avec une critique bien cinglante, mais juste, du système scolaire (pas des profs, je précise, mais bien du système en lui-même). Et une vision péjorative du cercle familiale dont sont issus ses petits élèves, qu'elle rend responsable de nombreux troubles et retards  des enfants.




J'avoue qu'à ce moment j'ai un peu douté de la bienveillance de la grande Céline Alvarez. Surtout qu'au fil des pages je ressentais cette horrible pression qu'il est de plus en plus à la mode de mettre sur le dos des parents, et qui dit que vous devez sombrer dans un quotidien ultra pédagogique, dès le début de la grossesse, car l'enfant doit être stimuler intellectuellement sous peine d'en faire un "neuneu" pour la vie.
A la fin du chapitre 2 de la première partie, je n'avais plus qu'à lui confier mes enfants tellement les objectifs étaient haut et de l'ordre de l'irréalisables pour nous simples parents normaux.


Ensuite, elle décrit le fonctionnement de sa classe, les différents ateliers et le matériel didactique utilisé.
Il y avait donc peut être moyen de rattraper le coup  avec mes mômes grâce à son partage d'expérience et à tous ses précieux conseils, puisqu'elle répète sans cesse qu'elle a réussi à relever le niveau de ses petits élèves. C'est bon les enfants maman a bouclé sa commande de matos montessori !! Sauf qu'à la page 264, tu lis :
" En résumé, récréer une classe à la maison avec ce matériel pour un ou deux enfants ne me semble pas réellement pertinent"
On y revient encore une fois. En IEF est ce que ça vaut vraiment la peine de se ruiner en matériel didactique ? Est ce que ça vaut le coup de se former à des pédagogies utilisées en milieu scolaire ?
Céline Alvarez est prudente sur ce sujet, du bout des lèvres elle soumet  l'idée suivante: puisque nous parents IEF avons la chance de jouir d'une certaine liberté autant en profiter pour multiplier les expériences riches, complexes, intuitives et non didactiques dans le monde.
Mais c'est ce que nous faisons déjà il me semble ??!!


Dans la troisième partie, elle donne quelques pistes pour soutenir le développement des compétences-socles de l'intelligence des enfants. Partie que j'ai trouvé très intéressante et qui m'a encouragée à remettre en questions quelques unes de mes habitudes autant dans notre quotidien qu'au sein de l'instruction.
Donner plus d'importance à l'ordre, prendre le temps pour les tâches ménagères et moins en perdre dans des exercices répétitifs qui n'apportent aucun bénéfice à l'enfant.
" La chercheuse Marty Rossmann a étudié le style de vie de 84 enfants de 3 ans, puis les a suivis de l'âge de 10 ans, 16 ans et 25 ans. les résultats sont étonnants: ceux qui avaient participé aux tâches ménagères des 3 ans avaient une maîtrise d'eux-même, un sens des responsabilités et une autonomie plus développés à l'âge adulte" " également de meilleurs relations avec leur famille et leurs amis, de meilleures performances académiques, et étaient plus indépendants financièrement"
C'est officiel débarrasser la table ne sera plus anodin !!


A la fin de cette partie Céline Alvarez rappelle l'importance de prendre du temps pour soi.
Etre éducateur n'est pas chose facile et demande beaucoup d'énergie. Il est donc fondamental pour les personnes qui ont la charge de l'instruction d'enfants de prendre soin de leur santé et de leur santé psychique.
" Nous sommes les éléments les plus importants de l'environnement de l'enfant" " C'est le meilleur service que nous puissions rendre à nos enfants: reposons-nous, mangeons sainement, faisons du sport et ayons une vie sociale épanouie"

La dernière partie du livre a fini de me réconcilier avec Céline Alvarez puisqu'elle y traite de l'amour avec un grand A. En rappelant bien qu'aimer son enfant ce n'est pas non plus tout subir. Mais lui apporter un cadre bienveillant, nourrir son esprit et l'accompagner lorsqu'il en a le souhait. Les enfants choyés dans leur enfance ne seront pas des faibles comme on aime tant nous le faire croire, mais ils rayonneront  d'empathie contagieuse. J'aime cette idée que la bonté est une force et non une faiblesse. 


Pour ma part j'ai trouvé ce livre très intéressant, en tant que famille IEF je n'ai finalement pas grand chose à révolutionner puisque le matériel didactique n'est utilisé que pour pallier à un manque de liberté permanente et pour occuper des enfants durant des heures dans un lieu clos.
Un enfant en liberté n'aura plus forcément besoin de tout cela.
Ce qui aurait été bien à mon avis, c'est que les journalistes ne retiennent pas seulement les résultats scolaires, ainsi que les premières pages du livres, mais aussi l'importance du bien être des enfants, l'impact sur leur assurance dans la vie et l'empathie qui pouvait se dégager d'eux.

Plus d'infos sur le site de Céline Alvarez ICI

 Les autres blogs qui vous parlent de ce livre:

s'éveiller et s'épanouir de manière raisonnée
petits homeschoolers
et bébé grandit en homeschooling 
un amour au naturel
si je vous ai oublié n'hésitez pas à me le mettre en commentaire



lundi 5 décembre 2016

Direction l'Espagne: La Azohia et Carthagène part 4


La Azohia et Carthagène sont nos deux prochaines visites, je vous raconte tout dans ce billet.
Il y a quelque temps je vous annonçais ICI mon départ imminent pour l'Espagne. C'est au travers de plusieurs billets, que je vous raconterai notre aventure en famille. Ce périple de presque 2000km vers la Azohia (Espagne), a commencé sans papa et en prime avec un épisode cévenole. Barcelone fût notre première escale espagnole. Nous y avons passé une journée riche en découvertes. Ensuite nous avons filé comme des flèche en pleine nuit pour un levé de soleil inoubliable à la Manga. Nous voici à présent sur notre lieu de séjour la Azohia...

La Azohia est un village niché entre les collines arides et la mer méditerranée, juste à côté d'Isla plana  et de Mazarron.




Mes parents y ont loué une petite maison typique en bord de mer.


A notre arrivé j'ai pu connaître de nouveau un grand moment de solitude linguistique avec les propriétaires qui ne parlaient qu'Espagnol. Au moins l'état des lieux a été très rapide. Une fois les clés en main, malgré le grand soleil et la plage à 50 m, nous avons déchargé la voiture, déjeuné ce qui nous restait de pique-nique et foncé faire une grosse sieste bien méritée afin de récupérer un peu de la nuit. 
Notre séjour sur la Azohia s'est partagé entre rando dans les collines, le parc de jeux juste à côté de la maison (en Espagne du moins sur Barcelone, Carthagène et la Azohia nous avons vu des parc de jeux tous les 200 m), la plage et le lidl de Mazarron. 
Le village était très calme, ce qui a permis aux enfants de circuler librement et tranquillement. Chaque jour c'était très amusant de guetter les marchands ambulants qui venaient vendre du pain, des légumes ou du fromage à notre porte. L'occasion d'exercer notre espagnol car comme toujours "no hablo frances y no ingles" .
Si un jour vous faites escale dans ce petit village le lieu incontournable à visiter est la tour sainte Hélène et son magnifique point de vue. 
La plage est très bien aménagée avec sa longue promenade bordée de dattiers couverts de fruits. La côte rocheuses par endroits abritait de petits animaux marins passionnants. Les fans de plongée sous marine pourront se régaler. Nous avons d'ailleurs croisé une pieuvre qui a tenté de s'accrocher à ma jambe. Grand moment d'effroi de maman qui a provoqué l'hilarité générale. 
Le gros bémol pour moi fût l'absence total de wifi, même dans les lieux public. J'ai été très très malheureuse. Et la plage "caillouteuse" de la Azohia pas top du tout. Ce n'était pas des galets, mais bien des pierres pas spécialement polies par la mer ... nous avions vraiment la nostalgie de la plage du sable fin de la Manga.



Durant notre semaine à la Azohia, nous avons repris la voiture pour découvrir Carthagène et ses vestiges de l'antiquité. Notre première visite fût le musée ARQUA (musée national d'archéologie sous marine) Gratuit pour les séniors et les - 18 ans. L'archéologie sous- marine y est présentée de manière ludique et de nombreux objets antiques y sont exposés.


Ensuite nous nous sommes rendus à l'impressionnant théâtre romain de Carthagène. Un peu plus onéreux puisque le prix de l'entrée est de 6€ par adulte et 5€ pour les enfants. Mais l'expérience est unique !! 


Pour le déjeuner, zou !! direction la Manga. Oui c'est clair on est devenu fan. 
En Espagne il faut savoir que l'heure du déjeuner est 14h-15h donc nous les petits français on est toujours très en avance pour les restaurateurs. Nous avons trouvé une sorte de brasserie version Espagnol et là on s'est offert une méga super paella faite maison.  Puis bien sûr plage pour digérer le festin. Les rouleaux, le sable fin , bref c'était encore le rêve. La Manga on aime !!!



Le vendredi est arrivé bien vite et l'heure du retour a sonné, car pour nous les vacances ne sont pas à rallonge. Durant le retour nous aurons un compagnon de plus: la caravane de mon oncle que nous étions venue chercher sur zone. Mais ça c'est une autre histoire que je vous raconterai la prochaine fois....

Retrouvez le fil de l'histoire avec les autres billets 







vendredi 25 novembre 2016

Des cours pour tous #creonsnotreMOOCIEF



"Des cours pour tous" est un projet créé suite à un gros ras le bol de payer une petite fortune des cours par correspondance remplis de coquilles, dépassés, photocopiés sur des manuels et surtout pas adaptés à la vie IEF.
Je vous propose que nous parents IEF, nous nous associons en partageant notre trame pédagogique.

Chaque jours avec vos petits vous faites telles activités, tels exercices dans tels manuels ... aurez-vous l'énergie suffisante d'inscrire sur un google doc par niveau de classe les travaux du jours (lien, manuels, vidéo etc...) pour que l'année prochaine une autre famille IEF puisse reprendre votre trame pour son se guider.

Les conseils sur facebook pleuvent, mais ne suffisent pas. Combien de famille se ruine en CPC et repartent la boule au ventre déçues et apeurées de faire par eux-mêmes...
Certains ont des idées dans certaines matières, mais pataugent dans les autres...
A l'heure où chacun d'entre nous sera confronté aux évaluations écrites lors des prochains contrôles, je pense qu'il est important que nous nous entraidions.

Si vous êtes partageuse et courageuse, je vous encourage à me contacter. Je recherche des parents rigoureux prêt à noter laborieusement leur travail quotidien durant au moins un an dans une matière pour un niveau de classe. Toutes les padagogies sont les bienvenues.

De la GS à ???? (no limits, on est des champions)

  • Francais
  • Mathématiques
  • histoire
  • geographie
  • Art
  • musique
  • SVT
  • Physique
  • Technologie
  • Anglais, espagnol, chinois, russe, italien, arabes etc....

Comme vous pouvez-voir il y a du travail ?

Si vous souhaitez m'aider contactez moi (sur ma page facebook, instagram, messenger,).
Pour l'instant, j'ai créé un groupe facebook de travail. Si les volontaires affluent et que le projet s'étoffent, une plateforme virtuelle verra le jour afin que tous puissent consulter les cours.

Votre énergie et votre générosité, nous permettrons peut être de créer notre propre MOOC gratuit.

En attendant vos retours, je vous partage ma création qui s'étoffera au fil des jours

Benji 4 ans cours MS/GS ICI
Pupuce 7 ans niveau CE1 ICI (il manque encore les 8 premières semaines)





jeudi 24 novembre 2016

Dokuji une plateforme communautaire orientée "bio et éthique"




Lorsque j'ai débuté ce blog, pour me faire connaître, j'ai un peu tapé à toutes les portes y compris à celle de Dokuji une plateforme communautaire orientée "bio et éthique" 

Dokuji qui signifie "Original" en japonnais est une communauté virtuelle qui a l'ambition de rassembler la blogosphère dans son intégralité.  Blogueurs ou blogueuses peut importe votre thème éditorial vous serez les bienvenus.
Le Visuel de la plateforme du site est coloré, épuré et assez féminin. C'est joli et agréable à consulter. La navigation y est facile, avec une barre menu très classiques.
L'inscription y est gratuite et régulièrement l'équipe Dokuji propose aux blogueurs des petits challenges éditoriaux qui stimulent les échanges et la créativité.

Bien plus qu'un simple portail, se sont ses valeurs "Bio éthique" qui m'ont vraiment touchée. Si on y passe un certain temps on constate qu'il n'y a pas de pub sur le site et que les thèmes "bio éthique" y sont valorisés tel que : la mode éthique, la beauté au naturel et l'écologie.
Cela correspondait vraiment à mes valeurs. Je ne suis pas la reine du tout bio, car cela demande un cheminement d'esprit, mais j'y suis sensible et j'aime me tenir au courant de ce qui se fait. Dokuji est chouette pour cela je peux y suivre de nombreux blogueurs sur ce thème ainsi que ceux de la famille, des voyages et de la culture sans voir ma boite mail remplie de newsletters.

Aujourd'hui, Dokuji lance une ligne de vêtements 100% bio-éthique afin de financer leur plateforme communautaire. Je trouve cette démarche noble et pleine de sens.
Plutôt que de vendre des espaces publicitaires sur le site, l'équipe a recherché des fabricants éthique, des tissus écologiques et a dessiné elle même les motifs imprimés localement pour sa ligne de vêtements.
Je ne peux que vous recommander de jeter un oeil sur leur collection. Attention, il s'agit d'une vente éphémère qui se clôturera le 30 novembre, l'occasion peut être d'y trouver une idée de cadeau pour cette fin d'année.
Il vous suffit de cliquer sur la bannière ci-dessous  pour en savoir plus.


Wear Dokuji

lien affilié


Connaissiez-vous déjà Dokuji ? Qu'en pensez-vous ?







mercredi 23 novembre 2016

Notre liste de Noël 2016



Comme chaque année je partage avec vous notre liste de Noël 2016.
Du 20 novembre au  17 décembre, nous fêterons 3 anniversaires, en ajoutant Noël, la fin d'année  représente une looooongue période de distribution de cadeaux.



Depuis plusieurs années déjà, je ne couvre plus mes enfants de mille et un cadeaux, car cela ne leur apporte qu'un bonheur superficiel et avec 4 petits, ma maison ressemble à une ludothèque géante. Si seulement, ils jouaient avec tout, mais non au contraire. J'entends souvent cette rengaine "Je m'ennnuiiiie". Lorsque j'émets l'hypothèse de faire du vide, je me confronte aux filles qui refusent de vendre quoi que ce soit.  Donc pour la fin de l'année, nous choisissons de faire simple.
Dans cette liste vous trouverez les cadeaux de Noël ainsi que ceux des anniversaires de mes 3 derniers. Pour les choisir, je pense à l'IEF bien sûr, à la beauté et la qualité du produit, mais aussi à sa pertinence. Il doit être LE bon cadeau pour l'enfant.





Benji 4 ans:


  • un engin Burder : camion de chantier + pelleteuse  🎂

  • une voiture cars télécommandée majorette 🎂  de la part de mes parents)

  • un livre tip toi sur  le thème des pirates (🎄 de la part de mes parents)

  • jeu de société haba pour apprendre à compter 🎄





Pupuce 7 ans 

  • un radio CD lexibook  🎂
  • un jeu d'arcade lexibook (🎄 de la part de mes parents)
  • un abonnement Epopia  🎂





Nounoute 10ans 


  • playmobil centre de soin des licornes  🎂

  • un livre artiste édition usborne 🎄
  • coffret buki agua 🎄 de la part de mes parents)


  • un abonnement Epopia  🎂






Maxou 11ans


  • Un drône 🎄
  • un coffret sentosphère aquarellum thème cosmos ( 🎄 de la part de mes parents)





Cadeaux collectifs:


  • Hue animation studio (je vous en parle ICI
  • Tangram 

Un coup de coeur pour un produit ? où l'acheter ? 
Il vous suffit de cliquer sur les images ci-dessous (liens affiliés amazon) ou sur les logos des sites vendeurs.

                

cliquez sur l'image


cliquez sur l'image

Les enfants recevront encore d'autres cadeaux de la part des oncles, tantes et du côté des parents de mon époux, mais ceux là ne sont pas encore achetés, ni choisis.


Retrouvez toutes nos listes de Noël 















lundi 21 novembre 2016

Direction l'Espagne: La dernière ligne droite avant la Azohia ... part 3



 Nous voici sur la dernière ligne droite avant la Azohia. 643 km une peccadille dans notre voyage.
Il y a quelque temps je vous annonçais ICI mon départ imminent pour l'Espagne.
Au travers de plusieurs billets, je vous raconterai notre aventure en famille
Ce périple de presque 2000km vers la Azohia (Espagne), a commencé sans papa et en prime avec un épisode cévenole. Barcelone fût notre première escale espagnole. Nous y avons passé une journée riche en découvertes. 


Toute l'année Papa poisson travaille sur Lyon, alors que nous vivons en Charente. Cet éloignement géographique est dû à un marché de l'immobilier catastrophique dans notre secteur. Nous n'avons pas pu vendre notre maison et le suivre lors de sa mutation. Depuis 4 ans, il enchaîne les kilomètres et nous, nous débrouillons au maximum sans lui. 
Lors de la préparation de notre voyage, nous avions convenu, papa poisson et moi, qu'il serait plus simple et plus rapide qu'il nous retrouve en avion à Barcelone (2h de vol Lyon Barcelone), plutôt qu'il perde son temps et son énergie à revenir en Charente en voiture. C'est tout de même 6h de route en moins pour lui.
Après l'avoir récupéré à l'aéroport, nous avons poursuivi notre chemin vers la Azohia sur l'autoroute AP-7 de la Costa Brava de nuit. Rouler une fois le soleil couché, n'était pas notre première idée, mais après avoir peser le pour et le contre, c'est cette option que nous avons retenue. ( Nous évitions le soleil qui tape sur la voiture, une dépense de logement inutile et l'homme préfère rouler de nuit)


L'homme a conduit plusieurs heures tandis que nous dormions tous, puis finalement vers 2h du matin, il n'en pouvait plus, alors nous nous sommes arrêtés sur une aire d'autoroute pour dormir car j'étais trop fatiguée pour prendre le relais.
Alors ATTENTION, si vous pouvez éviter cette option, faite le. Il faut savoir une chose, c'est que les aires d'autoroutes espagnoles sont des pièges à touristes. Régulièrement ceux-ci se font dépouiller lors de pause pipi ou justement pour un somme. D'ailleurs mes parents qui nous ont rejoint le lendemain se sont fait voler un sac lors d'un arrêt "p'tit coin". Les pirates n'ont pas hésité à passer la main par la fenêtre, même avec un occupant à l'intérieur de la voiture, pour se saisir du sac et se sont enfuit sans demander leur reste.
Pour cet arrêt risqué nous avions bouclé la voiture et nous dedans.


La jambe complètement endolorie, j'ai ouvert un oeil vers 4h du matin. Papa poisson plié en deux sur son siège tentait d'étaler ses jambes sur le tableau bord. Une scène hilarante, qui nous amuse encore beaucoup. Ayant retrouvé un semblant de pêche, je suis sortie du véhicule en lui disant " Allez, c'est bon je vais prendre le volant". Trop content de pouvoir s'étendre un peu, il s'est jeté sur ma place. Dehors, dans l'air frais du matin , j'ai étiré ce qui me restait de dos et hop, on est reparti.




Ce qui m'avait motivé à reprendre le volant était notre projet d'offrir aux enfants un réveil sur la Manga. Il ne nous restait plus que quelques heures avant le lever du soleil.

La Manga est une bande de terre de 500 m de large et 21 km de long qui sépare la méditerranée de la lagune d'eau saléee (petite mer). Elle est connu pour la beauté de ses rivages, son eau turquoise et son sable fin.




Il n'y avait que 2h de route, mais elles ont été difficiles. Je ne m'étais pas assez reposée. Finalement, on a réussi. A notre arrivée sur la Manga, l'obscurité était encore très présente. A tel point que ce fût compliqué de s'y retrouver au début. Sur la route principale de la Manga, vous êtes entouré de grands immeubles qui vous cachent la vue. Où était la mer, où était la lagune ?
J'ai réveillé papa poisson qui ronflait encore pour qu'il m'aide.
D'un commun accord nous avons décidé de nous arrêter dans une espèce de bar pour prendre un petit déjeuner. Chocolat chaud, grand café et chocolatines géantes pour tout le monde !!!
Chéri est parti en repérage à pied pour trouver la plage, qui était en faite juste derrière les  d'immeubles géant alignés tout le long de la route.
Le sable était doux, la mer tiède. Nous avons assisté au lever du soleil les pieds dans l'eau.
La nuit difficile oubliée, avec cet instant magique gravé dans nos esprit comme un beau souvenir en famille.





Après cela, tout le monde avait retrouvé la patate, pour les derniers kilomètres. Papa poisson a repris le volant. Nous avons alors découvert le paysage dans lequel nous allions passer une semaine. 
Un paysage montagneux, aride est garni de blocs de pierres de toutes tailles. Les principaux végétaux sont les cactus, les palmiers et quelques bosquets aux teintes argentées.




Retrouvez le fil de l'histoire avec les autres billets 






mercredi 16 novembre 2016

Hue animation studio pour créer ses propres animations stop motion


Les fêtes de fin d'années et leurs milliers de cadeaux sont toujours l'occasion de réfléchir à des présents intelligents et bénéfiques pour l'instruction en famille.



Lors de notre journée à Kidexpo en octobre dernier, j'ai découvert ce kit "hue animation studio" pour créer ses propres animation stop motion. Je ne l'avais pas cité  dans ma liste de coup de coeur car je souhaité tout de même l'essayer avant.

 J'ai acheté (je précise) ce produit  pour le Noël de mes 3 grands, c'est ce que l'on peut appeler un cadeau collectif.
Grâce à ce kit, les enfants pourront donner vie aux objets comme ils le font déjà dans leur imaginaire, au travers du principe de l'animation.  Les dessins animés tel que ceux de Mickey Mouse, cendrillon etc.. ne sont qu'une partie de ce que l'on appelle l'animation. Grâce aux stop motion vous pouvez donner vie aux objets, photos, etc... à vous d'imaginer !




Comment ça Marche ?

  • Prendre un objet ou un sujet en photo
  • le modifier 
  • Prendre à nouveau une photo

Comme vous pouvez le constater l'animation est une chose très simple, mais qui demande beaucoup de patience, car l'histoire se construit image par image.


Le kit  Hue animation studio comprends: 

  • une webcam rigolote et costaud qui se décline en plusieurs couleurs avec un objectif réglable
  • un cable USB pour connecter votre webcam à l'ordinateur
  • un logiciel d'animation image par image (PC et MAC)
  • un livre pour vous apprendre à créer étape par étape 20 vidéos hilarantes 
  • un décor, mais aussi un fond vert pour les effets spéciaux 
Hue mettra à votre disposition de nombreuses instructions, des scripts, des idées, des effets sonores, des supports et d'autre décors d'arrière-plan imprimables. 

A peine le kit reçu, j'avoue que j'ai un peu craqué.
 Tout d'abord en mère consciencieuse j'ai ouvert la boîte histoire de vérifier que tout était bien en ordre ( retrouvez le direct ICI) et puis, .... j'ai testé le logiciel. On ne sait jamais, hein ... 
Créé une petite vidéo, est ce que c'était vraiment facile ? ...... finalement 24h plus tard avec les enfants on s'est lancé dans un petit projet sympa avec les playmobils et notre théâtre italien .


 Je crois que c'est fichu pour le glisser sous le sapin ni vu ni connu ... non ?




Où acheter ce produit ?

Soit directement sur leur site huehd.com soit grâce aux liens affiliés ci-dessous en cliquant sur l'image :

                      






Voici notre petite vidéo ( cliquez ICI si la vidéo ne s'affiche pas)
La qualité d'image vidéo ne rend pas du tout honneur au matériel Hue animation studio. J'ai dû changer le format de ma vidéo à cause de mon logiciel montage (des bricolages de geek).
J'espère bientôt vous en faire une de meilleur qualité.



Retrouvez ICI la version non transformée. Vous pourrez évaluer la qualité d'image.