samedi 23 juillet 2016

Bonnes vacances !!!


On se retrouve à la mi-août pour préparer la rentrée et avec des nouveautés sur le blog .....
De très bonnes vacances à tous, reposez-vous bien parents IEF.







Bilan de notre deuxième année d'IEF: 2015-2016



Et bien voilà une deuxième année d'IEF (instruction en famille) qui s'achève pour nous. 
J'avais pris la décision l'année dernière d'alléger notre programme de formel, en supprimant de nombreuse matières  comme l'histoire, la géographie, les sciences et les langues.  Pour ces domaines, ils étaient totalement libres de ne rien faire ou de faire. Nous nous sommes cantonnés au français Kerlann et à la méthode singapour pour les maths. 



J'avais pris cette grande décision, pour des raisons financières, car les cours sont onéreux, mais aussi parce qu'à la fin de l'année précédente les devoirs j'en avais vraiment ras la casquette !! Les photocopies, la pression d'un cursus complet, les coquilles et le rythme d'écriture qui ne suivait pas avaient eu raison de mon enthousiasme. 
Cette année nous nous sommes offerts des vacances intellectuelles et j'ai pu aussi vérifier l'adage "moins on en fait, moins on a envie d'en faire". Et oui je pensais qu'avec seulement 2 matières de formel, cela leur permettrait d'avoir plus de temps pour eux et donc de s'adonner à leurs centres d'intérêts. 
 Et bien non pas du tout, c'est un peu comme lorsque vous avez une tonne de vaisselle à faire dans l'évier. Vous serez plus rapide à exécuter cette tâche tandis qu'un bol seul pourrait traîner plusieurs jours. Les cours, c'était un peu pareil. Donc leçon pour l'année prochaine: il vaut mieux un programme de travail bien "fourni" et de qualité, plutôt que d'être "entre deux chaises" et de bidouiller un semblant de temps formel. 




Donc l'année prochaine, on est reparti avec un programme bien chargé. Pour que chacun est matière à travailler, plutôt que de rêvasser des heures devant un exercice de 3 lignes.


  • Maxou débutera la sixième aux cours du sacré coeur. Et oui on quitte Kerlann, envie de changer d'air et c'est surtout beaucoup moins cher chez eux. Pour lui le programme sera trèèèès chargé, j'ai envie de le mettre à l'épreuve pour évaluer sa capacité à s'organiser intellectuellement et surtout de savoir jusqu'où va son extraordinaire mémoire. Il doute toujours beaucoup de lui même et ce genre de challenge l'aide à prendre confiance en lui.  Donc les matières au programme pour l'année prochaine seront: Français, maths, hist/géo, science, physique/chimie, latin, espagnol et anglais. Il aura de quoi s'occuper. 


  • Pupuce ma nouvelle lectrice débutante, attaquera le CE1 kerlann. C'est une année difficile en général, car il y a un rythme de travail à prendre et à 6ans et demi ils sont encore très bout de chou. Mais fort de mon expérience je pense réussir à lui permettre de passer une bonne année de CE1 sachant que mon CP maison a été axé sur une préparation à ce fameux CE1 Kerlann. 


  • Ma nounoute quant à elle aura droit à un programme très particulier. Français Kerlann niveau CM1, les maths  la méthode singapour niveau CM1, pour l' Hist/géo et science elle reprendra le programme avec Pupuce , pour les langues je laisse tomber l'anglais qu'elle ne retient pas du tout et elle fera l'espagnol avec son frère aîné. 

Maxou et Pupuce seront en cursus avec devoirs à rendre, contrairement à Nounoute qui n'aura pas cette contrainte. Pourquoi ? Parce que je n'ai pas trouvé de cours qui proposent le programme que je viens de vous énoncer et contrairement au deux autres elle n'a pas ce désir de se mesurer. Elle est au contact des deux autres qui ont des centres d'intérêts très riches au point de vu du formel, donc même si elle ne suit pas spécifiquement un programme, elle emmagasine des connaissances. Je préfère donc lui proposer un cadre formel où elle se sentira valorisée et enthousiasmant.



L'année dernière je vous avez dit que les langues vivantes seraient ma priorité. Je m'y suis tenue à tel point que je suis même repartie en remise à niveau d'anglais et que j'ai passé le TOEIC. C'est bête que l'inspecteur ne m'ai pas interrogé car j'étais super au point lol
Trêve de plaisanteries, les enfants ont vu pas mal de comptines anglophones et espagnoles. Twini et twiki ont été de charmant compagnons pour introduire les sonorités anglaises et du vocabulaire. Les enfants ont pris confiance en eux et sont devenus de plus en plus curieux. J'espère que cela portera ses fruits pour l'année prochaine.

Même si je misais sur des vacances intellectuelles, notre année n'a pas été de tout repos avec mon retour à l'emploi et mes formations qui se sont enchaînées, sans parlé du papa qui est parti 5 mois à l'autre bout du monde. J'espère que l'année prochaine sera rythmée, uniquement, par les cours et mes heures d'écriture.
Je vous souhaite à tous de bonnes vacances et on se retrouve fin août pour préparer la #nonrentreescolaire ;)







mercredi 20 juillet 2016

Collectif " L'école est la maison"


Je ne m'étais pas lancée dans le débat du décret, car déjà avec juste, quelques questions j'avais rapidement attiré les foudres  de parents affolés par l'idée de se faire imposer des tests. De plus je manquais cruellement de temps pour m'impliquer. J'ai donc choisi de suivre les choses assez silencieusement, jusqu'à aujourd'hui.....

Il est clair que dans sa lutte contre le terrorisme l'état s'est lancé dans une grande campagne " d'instruction des enfants pour créer un monde meilleur"sauf que eux et nous (la communauté IEF) n'avons pas la même vision de "l'instruction". Dans ce débat de sourd, je pense sincèrement que le grand gagnant ne sera pas le challenger IEF, mais bien notre bon vieux mamouth EN. Oui c'est dégueulasse, je suis bien d'accord avec vous ..... mais que voulez-vous y faire. Nous sommes des marginaux qui souvent faisons peur à l'opinion public.
Je me suis investie en tant que modo auprès de la fédération un sérieux atout pour la communauté IEF  qui manque tellement de poids et je soutiens aussi les 17 propositions de Laurence qui à mon avis seraient les termes d'une honorable  réédition.
Je fais donc parti de ce collectif, qui n'a pas pour but de lancer une nouvelle secte de cathos élitistes comme certains le pensent, mais de permettre aux familles, "aimant" le formel, d'échanger sur ce thème.


Le Collectif L'Ecole est la Maison regroupe des personnes qui ont une expérience de l'instruction formelle sous quel qu'aspect que ce soit : instruction en famille (IEF), cours par correspondance (CPC), scolaires, enseignants, soutien scolaire etc... Nous pensons en effet que nous pouvons nous enrichir de nos différences.
Les porte-paroles du Collectif l'Ecole est la Maison ont une longue expérience de l'instruction formelle en famille à titre personnel.
Nous voulons :
  • communiquer et d'informer sur l'instruction formelle en famille
  • être force de proposition pour un juste encadrement de l'Instruction En Famille (IEF)
  • relayer et de diffuser tout ce qui a trait à l'instruction en famille et tout particulièrement à l'instruction formelle en famille
  • militer et d'agir pour des relations pacifiées et constructives avec l'Education Nationale, seule voie possible, selon nous pour un IEF durable.

Le Collectif L'Ecole est la Maison est autonome.
Il ne dépend d'aucune association, d'aucun parti politique. Ses membres sont tous bénévoles. Si frais de fonctionnement il doit y avoir, ils seront assurés par des dons exclusivement.
Le Collectif l'Ecole est la Maison est attaché à sa liberté de penser et de parole. Il est apolitique et non-confessionnel.
La première action du Collectif l'Ecole à la Maison est de porter les 17 propositions pour un juste encadrement de l'IEF auprès des instances gouvernementales.
Vous pouvez devenir membre actif ou non. Pour plus de renseignement, allez faire un petit tour par ici
Nous vous y attendons nombreux! L'ambiance y est riche et joyeuse! Le collectif est encore tout jeune et ne demande qu'à s'installer durablement dans le paysage IEF!








mardi 19 juillet 2016

Le pêcheur et le cormoran


Encore une petite merveille de notre formidable médiathèque L'Alpha. J'étais à la recherche de beaux illustrés pour ma Pupuce 6ans qui commence à lire. Et je suis tombée sur celui-ci : "le pêcheur et le cormoran". De très belles illustrations et des textes simples à lire, mais riches en information.
Je souhaite vous le présenter car je pense qu'on peut le classer dans la catégorie "living books" pour les petits.
Au fil des pages, l'enfant y découvre une pratique ancestrale chinoise,  "la pêche au cormoran".  Cette formidable association entre l'homme et l'animal pour se nourrir.

Je vous laisse le découvrir en image:













Ce livre a été un grand succès à la maison, Pupuce 6ans car elle a réussi à le lire seule et ça c'est hyper valorisant et Nounoute 9ans dyslexique car elle aussi l'a lu sans problème et qu'elle aime énormément la thématique des animaux. Ce livre lui a tellement plu, qu'elle l'a recopié entièrement sur son cahier.

Où l'acheter ? Je vous mets un lien affilié juste en dessous: 






mercredi 13 juillet 2016

{cours Kerlann}: les devoirs à rendre



Le sujet du jour sera les devoirs à rendre des cours Kerlann.
Vous êtes nombreux à vous demander comment cette étape se déroule. Le gros avantages des cours kerlann est que vous n'aurez que 8 devoirs à rendre pour chaque matière en tout est pour tout, contrairement à d'autres cours par correspondance dont le nombre peut varier du double au triple.
Je vais vous présenter ce qui correspond à un envoi de devoirs à renvoyer dans chaque matière, pour le niveau CE1.  J'ai pratiqué  tous les niveaux des cours kerlann, excepté le CP, et c'est à chaque fois le même type d'organisation.


Les matières "découverte du monde" :




Il s'agit de la science, l'histoire et la géographie. Ces devoirs se portent sur 3 semaines de travail soit 3 leçons par matière. Les devoirs des cours par correspondance Kerlann dans ces matières se présentent sous la forme d'une série de questions sur toutes les leçons étudiées depuis 3 semaines.
Sur la photo de droite je vous présente un devoir d'histoire. Pour chaque question, l'enfant devra donner une réponse la plus précise possible, bien formulée c'est important (sujet, verbe complément; bref une phrase)
A cette époque j'avais photocopié les sujets, mais finalement après réflexion le plus malin est d'écrire soit même les question sur la copie de l'enfant. On s'épargne des achats de cartouches onéreuses et du papier gâché.
Parfois certains devoirs peuvent avoir un exercice à trous: une carte à colorier, un schéma à compléter etc.. Il sera aussi à photocopier et à ajouter à l'envoi.



L'anglais


C'est généralement un polycopié à remplir (à confirmer pour le CM2). A chaque fois j'ai photocopié le devoir, puis l'enfant à répondu sur la copie que nous avons renvoyée.



Les devoirs des matières "découverte du monde" et d'anglais sont à faire EN PLUS du programme quotidien KERLANN. 
Durant, la semaine de devoirs il faudra prévoir des créneaux horaires supplémentaires pour les réaliser.



Les mathématiques


Ils sont sous la forme d'un fichier, donc cette fois-ci pas de photocopie à faire. mes enfants ont répondu, le plus proprement possible sur copie. Pour les présentations de problème je vous renvoie à ce tuto que j'ai fait ICI.
Les devoirs de mathématiques seront à faire au fur et à mesure des semaines et sont inclus dans l'organisation quotidienne.



Le français


En général le devoir de français est constitué d'une rédaction, d'une dictée, d'une analyse grammaticale (pour les plus grands une analyse logique et un exercice de conjugaison) et de la fiche " Le bon temps". Tout ce travail est intégré au programme Kerlann quotidien.
Pour la rédaction, j'écris ou je fais recopier le sujet sur la copie.
La dictée est réalisée sur une copie avec son analyse grammaticale, normalement vous devez photocopier le sujet, mais vous pouvez aussi recopier les questions ;)
 La feuille du "bon temps" est un grand tableau dans lequel l'enfant récite ses conjugaisons apprises. A chaque devoir, vous ne devez envoyer qu'UNE feuille, hors vous vous rendrez compte que dès le CE1 l'enfant récite plus d'une feuille toutes les 3 semaines. Je vous encourage à faire varier les méthodes de récitations des conjugaisons.Un coup la feuille du bon temps, un coup la méthde de petits homeschoolers avec ses pots de pop corn, il y aura ainsi une vraie gymnastique intellectuelle. Toujours dans cet esprit d'économie de photocopies inutiles, vous n'aurez pas à utiliser du papier et de l'encre pour imprimer des tableaux inutilement.


le bon temps



Pour les petits CE1, vous aurez en plus ce que l'on appelle la BCD. Il s'agit d'un texte imprimé, qu'il faudra photocopier et de questions à répondre directement sur des fiches, qui seront elles aussi à photocopier.
Soit vous photocopiez tout textes+ fiches de questions soit vous êtes radins et  vous  recopierez les questions sur une copie où l'enfant répondra.







Je vous avoue que la première année avec mes deux aînés aux cours Kerlann, les photocopies de devoirs, de leçons et d'exercices m'ont vite rendue dingue. Je passais mon temps à courir après les cartouches et la quantité de papier utilisée inutilement, me rendait malade.


L'année suivante, j'ai investi dans de bons stylos plume bien confortables et l'huile de coude n'a jamais fait de mal à qui que ce soit.
Pour les petits CE1, ou les enfants tout juste déscolarisés le niveau de travail Kerlann demandé peut  vite devenir pesante, je vous encourage à écrire à leur place si besoin, voir à moduler les niveaux. Si il a des points faibles en français ne lui imposez pas un niveau trop élevé et au contraire si il est passionné par la découverte du monde choisissez un niveau plus élevé. C'est tout l'avantage de l'instruction en famille, l'enseignement est à la carte au rythme de l'enfant.
Dernière chose... S'il vous arrive d'oublier un exercice, pas de panique. En général les correcteurs sont sympa et vous pourrez le glisser dans l'envoi suivant. ;)
Je n'ai jamais réussi à renvoyer mes devoirs en temps et en heure, là encore pas de panique, le monde ne s'écroulera pas. tout vas bien vous êtes en IEF.



Retrouvez tous mes articles sur les cours kerlann




 



samedi 9 juillet 2016

Notre inspection de fin d'année 2015-2016


Cette année ce fut notre deuxième inspection !!
Contrairement à la précédente, cette fois-ci nous n'étions plus des bleus. Nous avions déjà connu l'épreuve du feu.





Donc sur le barème du stressomètre tout était au vert.
 La fois dernière, une semaine avant, j'étais au bord de la syncope. Cette fois-ci c'était le calme absolu. Presque un " m'enfiche de l'inspection, même pas peur"





La veille, Maxou nous a mis au propre la liste de ses lectures de l'année et j'ai fini avec Pupuce sa double page Mico commencée chez sa grand-mère du Mans. Quand à Nounoute, je ne lui ai rien demandé de particulier car elle avait juste fini ses cours Kerlann, chez ma sœur, quelques jours plus tôt. Tout était encore bien frais dans son esprit.
Le jour J nous avons rassemblé tout notre bazar sur la table; on a même sorti la lunette astronomique. Les inspecteurs adorent les supports, vous pouvez mettre le paquet.



 L'ambiance était ultra détendue, j'ai même eu du mal à en placer une, car les mômes n'arrêtaient pas de raconter leur vie en détail.
L'inspecteur était tout content de l'enthousiasme de ses petits "poussins". On a parlé stylo plume, méthode de lecture, expression écrite et tout le tatouin du formel ...
En face de l'éducation nationale, j'opte pour l'utilisation d'un langage qui leur sera familier et ne pas trop les perturber avec des mots tel que "apprentissages autonomes, unschooling, living book, etc.."


Pour le français et les Maths ce fût très facile. J'ai présenté les cours Kerlann et la méthode Singapour.  "Fingers in the nose" Cela a plu à l'inspecteur.






"Et la découverte de Monde, l'anglais, qu'avez-vous à me proposer ?" me demande-t-il.
A cet instant, j'avoue: petite perle de sueur sur le frond, grand moment de solitude et de doute.
"Euh ben c'est que, Euh, en fait..." Aller, tu vas y arriver ma cocotte, dis le " On a fait le choix de ne suivre aucun programme" et surtout  ne pas le regarder pas dans les yeux....






Telle la reine de l'entourloupe, je rebondis immédiatement sur la lunette astronomique et les passions dévorantes de mon fils aîné pour l'astronomie, la robotique, la programmation et sa longue liste de lectures. Ouf !! " Ah ! aussi j'oubliais: son journal des sorties de l'année et chaque mercredi nous écoutons Marc Ferrand et son merveilleux Au cœur de l'histoire " (Note pour la prochaine année de unschooling faire une liste, afin d'éviter la panique)

J'ai quand même senti notre inspecteur mi-figue, mi-raisin.







Dubitatif, il demanda: " Et l'anglais ?" Là j'ai joué la carte de la sincérité. J'avais de grands projets, mais en réalité, je n'ai pas réussi à trouver le temps nécessaire. Tout de même je lui ai présenté mon histoire de Twini et Twiki, de comptines anglaises et de films en version originale. Ça lui a suffit, de plus ni une ni deux l'aîné a sorti quelques mots de vocabulaire spontanément. C'était dans la poche !!






Pour Nounoute 9ans, j'ai expliqué que ma nénette se fatigue très vite et que j'ai donc adapté son programme de travail à elle. On a pas mal discuté de ses "fragilités" dans le domaine de la lecture et la mémorisation.
J'ai signalé que grâce à la méthode Kerlann, elle avait beaucoup progressé. Enfin bon, parce qu'on est jamais trop prudent et que je veux qu'on respecte le rythme de ma fille, j'ai demandé à l'inspecteur que tout soit mis en place pour lui permettre de passer un bilan. Il s'est engagé à contacter la psychologue scolaire, qui m'a rappelée le lendemain même. Dans les mois à venir ma Nounoute enchaînera les bilans dont l'objectif sera de déterminer un profil intellectuel. Pour certain une étiquette; à mes yeux un passe-droit précieux face aux réformes à venir qui nous imposerons tests et programmes.
Quand à ma troisième, elle a rempli son challenge personnel savoir lire couramment.Elle a pu présenter ses travaux d'écriture, son cahier de lecture et une pile de livres lus seule.
L'inspecteur est reparti satisfait et nous, nous avons gagné une année de plus en IEF.





Retrouvez le réçit de notre première inspection ICI



mercredi 6 juillet 2016

{Editions Usborne} Ordinateurs et programmation


Ce livre nous a été offert par les Editions Usborne

Mon Maxou presque 11 ans , le petit "geek" de la maison, a été très content de découvrir cette nouveauté des éditions Usborne sur le thème des ordinateurs et de la programmation.
Chaque jour il me voit travailler sur mon ordinateur, la tablette et très souvent le smartphone. les outils numériques sont très présent à la maison et ont attisé sa curiosité.


Qu'est ce qu'un ordinateur ?
Qu'est ce que la programmation ?
Qui y a-t-il à l'intérieur d'un ordinateur ?
Le langage informatique, etc..


Ce nouveau documentaire de la collection "Découvrons ensemble" est une mine d'informations. Il a pu en apprendre beaucoup plus sur le fonctionnement de l'ordinateur notamment le système binaire.
Au début, j'appréhendais un peu que ce livre soit un peu simpliste, mais ce fût le contraire. Le livre documentaire est accessible aux 9/10ans et suffisamment riche pour ceux plus âgés.. Les 100 rabats, les couleurs et les illustrations rigolotes le rendent plaisant à consulter.
Je vous laisse à présent le découvrir en image:






Le coup de coeur pour ce produit ? Où l'acheter ?
Je vous mets un lien commercial, il suffit de cliquer sur l'image juste en dessous.



D'autres présentations de livres des éditions Usborne

Récits de l'Inde illustrés

Un grand merci à Nathalie et aux éditions Usborne