mercredi 7 octobre 2015

L'autrement dit : La roue des émotions

Bon je vais vous avouer un truc ....Je ne suis pas vraiment la reine de la parentalité bienveillante.
Et oui, souvent seule face à mes quatre loulous, c'est parfois difficile d'être toujours à l'écoute et dans le dialogue surtout quand la fatigue s'en mêle et que tu t'exploses un orteil sur un légo sachant que tu as demandé 10 fois, hyper poliment, qu'il soit rangé.....
Lorsque je lis ou bien entends des discours dans lesquel il y a les mots: bienveillance, parentalité, lâcher prise, conscientiser, communication non-violente... toute de suite je me projette dans un univers avec les enfants qui font la loi, qui dessinent sur les murs et disent m**** à leurs parents.... Pour moi c'est radicalement impossible de reproduire cela chez moi



Donc lorsque j'ai trouvé sur internet la roue des émotions, je n'ai pas vu tout de suite en cela une aide à la parentalité "positive", communication non-violente et tout le bazar (même si c'est précisé sur le site), mais plutôt un énième accessoire pédagogique afin de donner un peu d'inspiration à mon fils aîné... complètement hermétique aux émotions. (symptômes autistiques)
 Il n'en exprime...pas, et paraît toujours se désintéresser totalement de celle des autres. L'objectif était de lui proposer une palette d'émotions classées en 4 grands thèmes: la joie, la colère, la tristesse ainsi que la peur, et surtout, la troisième roue qui propose d'y associer des besoins en lien avec l'émotion.
Objectif: avoir un support pour travailler les études de textes surtout lorsqu'il y a la question "que ressent le personnages ?" ou bien en rédaction lorsqu'il faut verbaliser les émotions.
A mille lieu de l'aide à la parentalité, donc ...
Je me suis quand même dit avec le recul que j'ai été un peu dingue d'acheter une roue en carton 25€ pour permettre à mon fils de mettre des mots sur les émotions, sauf qu'un jour...

 il est venu me voir avec la banane en me disant "regarde Maman, aujourd'hui je me sens comme ça "



Alors, il faut savoir une chose, JAMAIS, au grand jamais, mon fils a été capable d'exprimer une émotion. Il n'est pas content ...il saute partout, il est énervé ....il hurle sur tout le monde et se jette par terre....imaginez ma stupéfaction, avec une roue en carton il venait de me dire "je me sens: content et j'ai besoin de : me défouler "
Je lui ai répondu, stupéfaite, "et bien va dans le jardin, profite il fait beau"
Pas besoin de sortir ma panoplie de psy, pour essayer de comprendre quel message mon fils tentait de me faire passer à l'aide de multiples gesticulations...cette fichue roue en carton avait suffit. Bref nous avions communiqué !!

Il faut bien l'avouer, à cet instant tout le baratin du prospectus fourni avec la roue des émotions a pris son sens:

"Cet outil permet de prendre conscience de ses émotions, d'en parler, de mettre des mots, de dire autrement, ce qui se vit à l'intérieur de notre corps-coeur-tête, et de se sentir plus équilibré, plus serein."



Plus tard j'ai eu l'occasion de la réutiliser avec Pupuce, qui m'a sorti un orage, furieuse et un j'ai besoin de sécurité. Elle venait de se disputer avec son frère.
Comme je l'ai dit au début de mon billet, je ne suis pas une pro de la parentalité "positive" .... adepte de la hiérarchie et des bonnes manières, c'est un monde qui ne m'est pas du tout familier, quoi qu'avec mes coupines mamans non-sco de l'association libres d'apprendre, tout doucement je m'initie et je découvre ces pratiques d'un autre monde. (petite dédicace à Nath la pro de la parentalité)


Cette roue existe pour les enfants, mais aussi pour les adultes. Vous trouverez plus de détails sur le site internet de l'autrement dit , n'hésitez pas à leur rendre une petite visite.
Le lien pour commander le produit est ICI






13 commentaires:

  1. rahhh, nos grands sont décidément bien les mêmes .... il faut que je songe sérieusement à l'acheter cette roue !

    et tu as testé la seconde ou pas encore ?

    RépondreSupprimer
  2. on est accès parentalité bienveillante, ief; cette roue nous aiderait surement aussi. Pour les enfants, et pour les adultes! merci du partage et du témoignage

    RépondreSupprimer
  3. Super cette roue !
    Et puis parentalité positive ne signifie pas "zéro limite" :) En ce qui me concerne j'ai justement tendance à penser le contraire ! On peut écouter son enfant, être bienveillant, lâcher prise sans pour autant oublier d'écouter certains de nos besoins. Dire à l'enfant "stop" lorsqu'il va trop loin, c'est aussi lui apprendre à écouter l'autre et par conséquent apprendre à se respecter également car je doute qu'un enfant qui n'a pas appris à tenir compte de ceux qui l'entourent puisse grandir sereinement et ne pas souffrir à un moment donné...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, voilà j'essaie de trouver le juste milieu entre rigueur et laxisme...la vrai parentalité bienveillante.

      Supprimer
  4. Ah c'est génial !! Je crois que je vais l'acheter de suite. Elle servira autant aux adultes qu'aux enfants je crois, car on est loin d'être au top côté maîtrise de nos émotions (

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maiwenn il ne faut pas maîtriser les émotions, il faut juste l'exprimer autrement. Cette roue, avec mes enfants semble leur convenir parfaitement, surtout elle les encourage à chercher ce dont ils ont besoin pour ce sentir mieux

      Supprimer
  5. C'est un moment touchant! J'imagine tes propres émotions à toi à ce moment précis!
    C'est un sacré pas pour lui et pour vous!

    RépondreSupprimer
  6. Merci beaucoup pour ce post, je l'ai commandé, j'espère qu'elle sera utile pour mon petit qui a des troubles autistiques.
    Avez vous fait d'autres post sur ce sujet et notamment sur les apprentissages pour ces petits bouts?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Mary, j'espère aussi qu'elle vous apportera autant de bienfait que chez nous. Je n'aborde que très peu les symptômes autistiques car tout simplement depuis que nous sommes en IEF, mon fils c'est totalement transformé. Beaucoup de symptômes ont disparus, ils n'étaient que le reflet de son mal être scolaire.
      Vous trouverez peut être quelques pistes dans mon libellé "précocité" : http://www.echappesdubocal.fr/search/label/pr%C3%A9cocit%C3%A9

      Bon courage à vous

      Supprimer
    2. Merci beaucoup de m'avoir répondu aussi vite, je vais de ce pas jeter un coup d'œil sur le lien que vous avez mis.

      Supprimer