dimanche 13 décembre 2015

{Tuto}:Rédiger un problème de Mathématiques du CP au CM2



Pour Maxime, comme beaucoup d'enfants précoces, détailler son raisonnement, lors d'un problème mathématiques, était un vrai calvaire. Il faut dire qu'à l'école il n'avait appris aucune méthode rédactionnelle. Je lui ai donc proposé de réaliser ses exercices à l'aide d'un tableau que j'utilisais plus jeune lors de ma scolarité. (d'ailleurs on le retrouve dans les cours Kerlann).
Nous avons fait de nombreux problèmes ensemble, et petit à petit il a intégré les contraintes de rédaction et apprécie ce cadre rassurant par sa clarté.
Il a ainsi pu réaliser des problèmes très complexes sans perdre le fil de son raisonnement.
Je vais donc aujourd'hui vous transmettre cette méthode, qui j'espère vous aidera.

J'ai choisi un problème très simple du livre que mon fils aîné utilise cette année. L'objectif principal étant de vous présenter le plan du raisonnement.






Pour tricoter une veste pour Mélissa, Grand-mère achète 5 pelotes à 2,30€ l'une, 2 pelotes à 1,80€ l'une, 3 pelotes à 2,05€ l'une et 6 boutons à 0,90€ l'un. Quel est le prix de revient de la veste ? 








La première étape est de tracer 2 colonnes, une assez large intitulée "Solution(s)" et une plus mince nommée "Opération(s)"
Après lecture du problème, je détermine avec l'enfant ce que je dois chercher. Ici: "je cherche le prix de revient de la veste"


Je nomme le prix de revient (Pveste). Cette habitude de donner un nom au résultat est important car on commence petit à petit à poser les bases de l'abstraction, nécessaire pour la résolution d'équations. Certains enfants percuteront immédiatement, pour d'autre débutera un long labeur qui parfois mène au dégoût, d'où l'importance de ses petits détails.

Ensuite, je demande à l'enfant comment il va faire pour trouver la solution...
En général, j'ai le droit à:

Pveste = 5*2.30 + 2*1.80 + 3*2,05 + 6*0.90

C'est sûr c'est juste, alors je lui dis "vas-y compte ?" .... Il va me poser au brouillon sont calcul, qui les 3/4 du temps sera faux, car plus le calcul est long, plus il y a de chance de se tromper à un si jeune âge (bien sûr il y a toujours des exceptions, je suis d'accord). Je lui demande donc de me détailler cette étape avec une présentation soignée et expliquée.
Qu'est ce que je fais avant de calculer le prix de revient, je calcule le prix de chaque lot de laine et celui des boutons.



Cela peut paraître fastidieux au premier abord, mais cette méthode prendra tout son sens dès que les problèmes deviendront plus complexes, en simplifiant les calculs on évite le risque de l'erreur.

Pour finir la conclusion avec le calcul final que l'on posera facilement en colonne  et une phrase de solution.



Présenter les problèmes de mathématiques de cette manière, permettra à votre enfant d'adopter des réflexes qui lui serviront pour les classes supérieurs tel que le collège.
Grâce à cette méthode, mon fils choisit plus souvent son livre de problème plutôt que le fichier de la méthode Singapour. Il peut se donner à coeur joie dans la résolutions de problèmes plus riches en données.
Vous pouvez utiliser ce tableau dès le CP et ses premiers problèmes de maths. Une phrase d'introduction, un calcul en ligne, un en colonne (si besoin)  et une phrase de conclusion.
Le développement s'étoffera au fil du temps en fonction de la complexité du problème.

Et vous, quelle est votre manière de rédiger les problèmes avec vos enfants ? Avez-vous créé votre propre méthode ?





3 commentaires:

  1. Bravo.
    c'est en effet ainsi que mes enfants ont appris à résoudre des problèmes au primaire.

    RépondreSupprimer
  2. Hommage à un super prof de prépa : "Yé m'appelle UUURSULA !!!". Je ne verrai plus jamais Pveste de la même manière... Tu m'as replongé 12 ans en arrière ! Merci.

    RépondreSupprimer